Six pensionnaires de l’Institut national d’éducation et de formation des jeunes aveugles (Inefja) de Thiès ont été exclus. Ils sont accusés d’avoir violemment séquestré, puis ligoté  et agressé  un autre pensionnaire, âgé de 10 ans, inscrit dans l’établissement en classe de Cp.

D’après le communiqué signé par le Directeur de l’Institut Mansour Ndior, les faits sont survenus le dimanche 26 février 2017 et ont occasionné à  la victime des blessures avec une incapacité de travail de 7 jours.

« Cette incapacité a été dûment constatée le 27 février  par le médecin chef du district sanitaire de Thiès », explique le document.  Et au vu de la gravité de ces évènements, le Conseil de discipline a été saisi et s’est réuni le 1er mars 2017. « Vu les méthodes employées, de la gravité des blessures infligées et compte tenu du fait que ces pensionnaires n’en étaient pas à leur première agression contre d’autres élèves, le Conseil a proposé à l’unanimité leur exclusion de l’Inefja, tout en leur permettant de continuer leur scolarité dans leurs établissements d’application », souligne le document.

Laisser une réponse